Forum de www.fructosemie.new.fr

fructosémie congénitale ou intolérance héréditaire au fructose
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour les tomates et le lait ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
doud-le-boss
Sans conservateur


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Pour les tomates et le lait ?   Dim 26 Aoû à 0:26

dans mon regime (donne par un specialiste et qui fait 20 pages) ils ya marque ke je peux prendre des tomates a partir de 12 ans maintenant j'en ai 14 et le gout me repugne (comme sil y avait du sucre) du coup je nen prend pas esse pareil pour vous ???

Pour le lait lorske jen prend jai des diarres est-ce pareil pour vous ?

merci de vos repomses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bigoud
Sans sucre
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Pour les tomates et le lait ?   Mer 29 Aoû à 0:21

C'est curieux qu'il t'ait autorisé à manger des tomates à-partir de 12 ans. 100g de tomates contenant 1,4g de fructose, ainsi que du saccharose, celle-ci est placée juste à la limite des interdits( source : http://www.naturosante.com/rubriques/conseils/conseil.php?3). Pour ma part le spécialiste qui m'a suivit m'a bien conseiilé de ne jamais en prendre.

Y aurait-il un moyen que tu scannes ce régime qu'il t'a remis? Est-il récent?

Perso le lait ne m'a jamais posé de problèmes. Du point de vue de la fructosémie en tout cas, il n'y a pas d'interdit, mais certaines personnes digèrent plus ou moins bien le lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.linux-breizh.fr
Virginie 38
Sans conservateur
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 44
Localisation : Morestel (Courtenay)
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour les tomates et le lait ?   Ven 5 Oct à 23:58

c'est rigolot car quand j'ai eut 12 ans environ le medecin m'a aussi changé ma liste d'aliment en me rajoutant les tomates (en petites quantité) les fruits des bois et le citron
dont je consomme tout cela avec "modération" car je n'aime pas vraiment
Virginie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juls
Initié(e)


Nombre de messages : 9
Age : 45
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Pour les tomates et le lait ?   Mar 9 Oct à 17:25

Doug, je viens d'avoir un rendez-vous chez un nutritioniste cantonal (departemental si tu préfères) concernant la fructosémie. Son conseil a été le suivant: le fait de manger du fructose ou de la saccharose n'a pas d'incidence à long terme sur l'organisme, c'est simplement qu'il n'est pas digéré. Puisqu'il reste dans l'organisme, certaines bactéries se développent alors pour consommer ce sucre et c'est ce qui fait que tu peux te sentir mal et avoir des maux de ventres, vomissements et diarrhée. Mais ceci est différent pour chacun d'entre nous. Il en est de meme pour notre seuil de tolérance au fructose et à la saccharose. Si tu aimes mange, sinon ne mange pas. Pas besoin de te forcer.

Perso, je ne mange pas de tomates (je n'aime pas le gout sucré), mais il m'arrive d'en manger des vertes au vinaigre (que je prépare moi-même) ou alors dans mettre 1 (pas plus) pour faire une sauce de roti ou poulet. Le goût est alors à peine perceptible. Concernant le citron, ou citron vert (les deux) je peux en prendre 1/jour sans problème. Des fois même deux. Par contre les fruits des bois, non. Trop doux.

Pour le lait, selon le nutritioniste, une grande partie des gens atteints de fructosémie ont aussi des problèmes avec le lait. D'ailleurs aux USA lorsqu'ils diagnostiquent une fructosémie, ils conseillent aux patients de ne consommer ni sucre, ni produits laitiers. Un peu radical. Heureusement chez nous, c'est plus du cas par cas. De mon coté je n'ai pas de problème avec le lait (j'en consomme bcp). Le problème est que dans les produits industrialisés, ils rajoutent du lactose et c'est ce qui engendre une réaction d'intolérance. Si tu arrives à trouvé du lait frais, peut-etre le supporteras-tu mieux. Si tu as d'autres questions, n'hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bigoud
Sans sucre
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Pour les tomates et le lait ?   Mar 9 Oct à 20:46

juls a écrit:
Doug, je viens d'avoir un rendez-vous chez un nutritioniste cantonal (departemental si tu préfères) concernant la fructosémie. Son conseil a été le suivant: le fait de manger du fructose ou de la saccharose n'a pas d'incidence à long terme sur l'organisme, c'est simplement qu'il n'est pas digéré. Puisqu'il reste dans l'organisme, certaines bactéries se développent alors pour consommer ce sucre

Je trouve un peu "insouciante" la réponse donnée par ce nutritionniste. Bien sûr, la médecine a démontré que les effets d'un écart de régime diminuaient rapidement avec l'arrêt de la prise de fructose/sorbitol/saccharose, et qu'à condition de suivre strictement son régime par la suite, la morbidité était la même que pour les personnes non fructosémiques. Néanmoins, un tel écart, s'il est répété trop souvent, entraîne tout de même une hépatomégalie ( avec destruction de cellules hépatiques ), et une élévation de l'acide urique dans le sang s'accompagnant d'une accumulation de fructose libre dans les cellules.
Or ce fructose "libre" est toxique pour l'organisme, et cause des désordres rénaux s'il n'est pas rapidement éliminé.

De plus, comme tu le signales, il existe des formes "légères" et des formes sévères de la fructosémie. Malheureusement, pour les formes sévères, même une stricte application du régime ne peut empêcher une détérioration progressive de l'organisme. Les causes des dysfonctionnements hépatiques graves et des dysfonctionnements tubulaires rénaux sévères ne sont à l'heure actuelle pas élucidées.

Attention, je ne remets pas en cause ton nutritionniste ! Wink Je pense simplement qu'il a peut-être résumé un peu trop vite les conséquences d'un écart de régime. Mieux vaut pêcher par excès de zèle concernant le suivi du régime, que de s'autoriser de temps en temps quelques écarts. Smile


Citation :

Pour le lait, selon le nutritioniste, une grande partie des gens atteints de fructosémie ont aussi des problèmes avec le lait. D'ailleurs aux USA lorsqu'ils diagnostiquent une fructosémie, ils conseillent aux patients de ne consommer ni sucre, ni produits laitiers.

Tiens, cela complète la discussion que nous avions eu avec mon pédiatre ( spécialiste des malformations hépatiques héréditaires ) : le lait a peut-être en effet un lien avec la fructosémie. D'ailleurs les médecins se posent la question d'une possible expresssion minime du gène chez les parents d'un enfant fructosémique. Ceux-ci présentent des intolérances au lait, plus fréquement que pour le reste de la population.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.linux-breizh.fr
Thierry
Sans conservateur
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 47
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Pour les tomates et le lait ?   Ven 14 Déc à 22:37

Moi les tomates c'est le plus sur moyen même en faible dose pour être malade 24 h (je me suis fait avoir ya pas longtemps dans un sandwich)
Par contre d'un point de vue technique je ne vois pas bien ce qui peu justifier un changement de régime a 14 ans (ou avant... ou aprés)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour les tomates et le lait ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour les tomates et le lait ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vie quotidienne - Se soigner avec les plantes: le thé vert antioxidant extraordinaire pour prolonger la vie!
» Les différentes aides pour nourrir bébé au lait maternel
» Quel tire-lait ?
» IDEES POUR PAQUES
» Montée de lait : Trucs et astuces

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de www.fructosemie.new.fr :: Intolérance au Fructose :: L'alimentation-
Sauter vers: