Forum de www.fructosemie.new.fr

fructosémie congénitale ou intolérance héréditaire au fructose
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 alcool

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
pookie
Sans sucre
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: alcool   Mer 23 Fév à 18:17

comme je l ai déja dit, j ai 17 ans, et j aime beaucoup sortir dans des fêtes le week end, mais autour de moi, tout le monde consome de l'alcool a forte ou petite dose,et des fois j'ai l impression de ne pas être dans la même ambience qu eux.. je ne m amuse pas autant.. vous trouvez peut être ca bête, mais j'aimerai beaucoup pouvoir essayer et me rendre compte de comment on se sent.. Qu'est ce que vous en pensez? Avez vous déja essayer? est ce dangereux??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chouchou1108
Sans conservateur
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : BOULOGNE BILLANCOURT
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: alcool   Mer 23 Fév à 21:59

Je te comprends car je suis passée par là. Moi aussi j'aimais bcp aller dans des soirées ou en boites (j'ai le double de ton âge) et bien que tous mes amis étaient au courant que je ne pouvais pas manger ni boire des aliments ou boissons contenants du sucre, cela m'a parfois ennuyé de ne pas pouvoir connaître l'ivresse, même raisonnable, au moins pour me sentir bien comme les autres !

La seule chose que je prenais donc était parfois de la bière car je ne crois pas que ce soit très fortement sucré. A toute petite dose (un fond de verre) je n'ai jamais été malade avec de la bière blonde (jamais testé une autre) type heineken ou autre. Je n'ai jamais tenté le diable avec d'autres types d'alcool. Sinon quand cela était possible je prenais tout simplement du perrier nature ou tranche ou de la badoit. Ca permet de ne pas être à l'eau plate ! Néanmoins le fait de ne pas me saouler comme les autres ne m'a jamais empêché de "plaire" aux soirées justement par mon côté un peu plus raisonnable. Dire non merci je ne bois jamais d'alcool te fais sortir de l'ordinaire. Cela est rare et te permet de te démarquer des autres, de sortir du lot, je dirais...

A mon avis, je suis nouvelle et donc je ne connais pas ce tout petit groupe donc je ne sais pas si tu es HFI ou autre (je suppose que tu l'es si tu es là) donc je te déconseille fortement de tenter le diable. Boire de l'alcool serait pour nous (désolée d'être si morbide) une sorte de mort lente dans le sens ou tu ne seras peut être pas malade si tu bois une gorgée (quoique rien que l'odeur des alcools m'incomode) mais si tu réitères souvent, ton foie risque de grossir petit à petit, mettant ta vie en danger.

Tu verras, au contraire tu seras remarquée et admirée parce que tu ne bois pas, que tu ne fais pas comme tout le monde ! A méditer, c'est un conseil. Quand on me disait : "ah bon, tu ne bois pas ?" je répondais "non de l'eau, du lait ou un fond de bière mais jamais d'alcool, je n'en vois pas l'intérêt". Inutile de rentrer dans les détails, tous les gens (surtout ceux que tu rencontres à des soirées et qui ne te connaissent pas) ne sont pas obligés de connaître ta "vie privée" .

Au moins ce qui est positif dans HFi c'est que nous n'aurons jamais le vice de la boisson !

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pookie
Sans sucre
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: alcool   Jeu 24 Fév à 18:10

Merci pour ta réponse qui m a fait très plaisir!
C'est vrai que le fait de ne pas boir va m aider, car je vais bientot commencer le permis pour la voiture. Je pourrais alors aider certains qui auraient trop bu a rentrer, pour ce coté la je suis très contente!
Tu parle de boire du perrier, mais a part ca que bois tu??car je ne bois que 3 ou 4 boissons et des fois c est un peu monotone.
Connais tu des recettes ou tout simplement des boissons sans sucre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chouchou1108
Sans conservateur
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : BOULOGNE BILLANCOURT
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: alcool   Jeu 24 Fév à 19:14

Non malheureusement je ne connais pas d'autres boissons. Néanmoins j'adore la lait (j'en boit 1 litre/jour) mais aux soirées ça l'fait pas ! Wink

J'aurais bien voulu t'aider mais là, je sèche. Comme je te disais il n'y a que le perrier qui ne "craint" pas trop aux soirées ! Sinon tu peux toujours de faire des "jus de citrons" maison mais personnellement je n'ai jamais réussi à savoir si c'était sucré ou non alors dans le doute je ne presse qu'un 1/2 avec de l'eau et cela ne m'a jamais donné de nausées.

A plus Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alarik
Sans sucre
avatar

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: alcool   Ven 25 Fév à 17:44

chouchou1108 a écrit:
Non malheureusement je ne connais pas d'autres boissons. Néanmoins j'adore la lait (j'en boit 1 litre/jour) mais aux soirées ça l'fait pas ! Wink

Tiens, j'ai connu cette période. Ma mère s'en inquiétait et les médecins m'ont conseillé d'arrêter très vite cette surconsommation. Je me suis très fortement calmé sur le seul avis des médecins alors si toi cette consommation ne te gène on va repenser ma position dwarf

Citation :
J'aurais bien voulu t'aider mais là, je sèche. Comme je te disais il n'y a que le perrier qui ne "craint" pas trop aux soirées ! Sinon tu peux toujours de faire des "jus de citrons" maison mais personnellement je n'ai jamais réussi à savoir si c'était sucré ou non alors dans le doute je ne presse qu'un 1/2 avec de l'eau et cela ne m'a jamais donné de nausées.

A plus Shocked

Pareil, perrier tranche en général.
Pour le citron, je ne peux pas vraiment dire car j'en suis dingue. Cela dit, je sais reconnaitre un citron qui va me plaire et un autre qui va me dégouter. Si la peau a l'aspect clair ou un peu verte, l'écorce épaisse et dure et la forme du fruit allongée je saurais en gros que le gout me plaira. Les autres citrons, je suis un peu rebuté par le gout ou alors j'en consomme à petite dose, impression de sucré ...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chouchou1108
Sans conservateur
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : BOULOGNE BILLANCOURT
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: alcool   Ven 25 Fév à 21:49

Je suis surprise de ce que tu dis Alarik cool-blue concernant le lait.

N'est ce pas un aliment indispensable chez les nourrissons jusqu'à l'âge d'un an ? Comment survivraient ils si le lait n'apportait pas tout ce dont le corps a besoin pour se développer correctement. Sachant que le lait peut rester la "nourriture" exclusive avant 12 mois.

Bien sûr nous ne sommes plus des nourrissons. Néanmoins l'apport en calcium et lactose ne peut nous être que bénéfique même en quantité et surtout en quantité très importante.

De mon côté lorsque j'ai des "coups de pompe" ou hypo, je vide 1/2 litre de lait d'un coup (ça se boit tout seul en 3 secondes) et mes "batteries" sont rechargées instantanément.

Lorsque je parle d'un litre de lait, c'est en général étalé sur la journée mais c'est sans compter les laitages que je prends également tous les jours : environ 4 yaourts (jockeys, veloutés ou pot en verre) tous les jours (non glucosés car ça fait des grumeaux et ça dénature le goût du yaourt). Donc en effet, ma mère aussi a toujours constaté cette très importante consommation de lait et laitages mais tout comme mon médecin, ils trouvent ça plutôt très bien (je suis suivie depuis novembre/décembre par le chef du service de Pédiatrie (eh oui même à 34 ans !) de l'hôpital antoine Béclère de Clamart (très grande renommée). En effet, il n'y a que peu de consultations pour les personnes comme nous donc c'est la pédiatrie qui a décidé de me prendre sous son épaule.
De plus le fait que je ne prenne que très périodiquement du glucose me permet de compenser en absorbant beaucoup de lactose. Je n'utilise le glucose que dans la fabrication de gâteaux, pâtes à tarte, crèmes au chocolat, crèpes, semoule, flocons d'avoine... mais jamais dans les laitages.

Suis-je la seule à faire cette "sur consommation" de lait et laitages ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pookie
Sans sucre
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: alcool   Ven 25 Fév à 23:00

En fait, je vais peut être te surprendre, mais j ai horreur du lait.. je ne le supporte pas sans rien dedans... si j en consome, j ai tout de suite des nausées..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alarik
Sans sucre
avatar

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: alcool   Ven 25 Fév à 23:52

Ben Chouchou, un medecin nous a dit que le lait contenait certaines toxines dans le lait qui rendait la surconsommation néfaste.
Je consomme aussi enormément de laitage mais toujours avec l'appréhension que mon état de fatigue soit du à ces toxines en quantité.
A force c'est devenu une superstition mais si tu me dis que ca ne t'a jamais posé de problème...

Ceci dit, j'ai quelquefois un gros dégout des laitages qui me laisse un arriere alors que d'habitude non. C'est par période.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chouchou1108
Sans conservateur
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : BOULOGNE BILLANCOURT
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: alcool   Dim 27 Fév à 15:24

alarik a écrit:
Ben Chouchou, un medecin nous a dit que le lait contenait certaines toxines dans le lait qui rendait la surconsommation néfaste.
Je consomme aussi enormément de laitage mais toujours avec l'appréhension que mon état de fatigue soit du à ces toxines en quantité.
A force c'est devenu une superstition mais si tu me dis que ca ne t'a jamais posé de problème...

Ceci dit, j'ai quelquefois un gros dégout des laitages qui me laisse un arriere alors que d'habitude non. C'est par période.

Merci de ton commentaire sur la consommation de lait et laitages. Je retourne voir le médecin mi mars. Je lui poserais à nouveau la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanfan62
Initié(e)


Nombre de messages : 8
Localisation : outreau
Date d'inscription : 19/02/2005

MessageSujet: Re: alcool   Dim 27 Fév à 16:32

moi, je ne peut pas boire le lait;son odeur m'écoeure, sans expliquer pourquoi
pourtant les laitages ne me dérangent pas c bizarre

concernant l'alocool, le dernier pédiatre que j'ai vu il y a 8 ans m'avait dit que je pouvais boire du champagen brut, donc j'en bois lors des soirées
çà me fait fliper ce que chouchou a dit concernant la grosseur du foie

je ferais bien de consulter un endocrino, mais bon pour l'instant tout va bien, je ne me sens pas malade, juste avec un régime spécila c tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chouchou1108
Sans conservateur
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : BOULOGNE BILLANCOURT
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: alcool   Dim 27 Fév à 19:21

fanfan62 a écrit:
moi, je ne peut pas boire le lait;son odeur m'écoeure, sans expliquer pourquoi
pourtant les laitages ne me dérangent pas c bizarre

concernant l'alocool, le dernier pédiatre que j'ai vu il y a 8 ans m'avait dit que je pouvais boire du champagen brut, donc j'en bois lors des soirées
çà me fait fliper ce que chouchou a dit concernant la grosseur du foie

je ferais bien de consulter un endocrino, mais bon pour l'instant tout va bien, je ne me sens pas malade, juste avec un régime spécila c tout

Du champagne !!!! Question Question Question là tu me sidères. tu as bien une intolérance totale au fructose ? car là, j'en tombe sur le c ! Moi rien que l'odeur me débecte, désolée...

Pour ma part ce n'est pas un endocrino qui me suit mais le chef de pédiatrie de Antoine Béclère comme je l'ai dit dans un des posts. Il a contrôlé mon foie (par palpation simple) en oct ou nov, donc tout récemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chouchou1108
Sans conservateur
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : BOULOGNE BILLANCOURT
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Pour fanfan   Dim 27 Fév à 19:33

ÉLABORATION DU CHAMPAGNE

Je viens de chercher la composition du champagne... qui contient du raisin... donc du sucre... A ta place (mais chacun fait ce qu'il veut) j'arrêterais tout de suite ou je demanderais confirmation à une diététicienne en milieu hospitalier Rolling Eyes


Composition
Seuls 3 types de raisin entrent clans la composition du champagne



Pinot noir Pinot meunier Chardonnay

Le pinot noir, qui occupe environ 30 % des vignobles, apprécie surtout les sols calcaires et sablonneux des flancs de la Montagne rie Reims. Il donne des vins riches et fins. Malgré sa tendance à pourrir, il est de plus en plus apprécié dans l’Aube.

Plus résistant, le pinot meunier donne de bons rendements sur les sols froids de la vallée de la Marne, ou ont le cultive pour son goût épicé. Il représente près de la moitié des vignobles champenois. li est partout, mais personne n’en parle, ce qui est pour le moins étonnant quand on connaît son importance pour les champagnes non millésimés des meilleures maisons, telles que Krug, Roederer, Pol Roger et Billecart-Salmon.

Le chardonnay est à l’aise dans les calcaires profonds de la côte des Blancs. Moins sensible à la gelée que le pinot noir il offre de meilleurs rendements. Raffiné, élégant, incisif, il est incontournable dans les assemblages de champagne pour équilibrer la grande richesse du pinot noir. Un champagne blanc de blancs est fait exclusivement à hase de chardonnay.

Vendange

La vendange se fait à la main, et l’on trie soigneusement les raisins.

Le champagne est fait en grande partie avec des raisins noirs, pinot noir et meunier, la moindre lésion de la peau peut provoquer une coloration du moût (jus de raisin pressé).
C’est également la raison pour laquelle les raisins sont pressés aussi brièvement que possible.

Pressage

4 tonnes de raisin donnaient, jusqu’à une modification récente de la loi, 2666 litres de jus en 3 pressurages séparés :

Le premier, appelé “rebêche”, donnait 2050 litres,

le second, la «première taille “, 410 litres

et le troisième, la “deuxième taille”, 206 litres. (supprimée en 1992)



Le moût tendant à s’opacifier et à devenir plus riche en tanin à chaque pressurage. Il perd progressivement de sa valeur. Les meilleures maisons utilisaient, et utilisent encore, uniquement le “rebêche”, et vendent les deuxième et troisième “tailles” – pressurages - à des producteurs de champagne meilleur marché. En 1992, la deuxième taille ayant été supprimée, la quantité maximale de jus autorisée passa de 2666 litres à 2550.



Débourdage – Fermentation alcoolique




Le moût subit ensuite le processus du débourbage. L’élimination par décantation des impuretés solides. Ce moût clarifié est alors prêt pour la fermentation alcoolique, qui a lieu dans la plupart des cas dans des cuves en inox.
Quelques rares maisons, comme Krug, Alfred­ Gratien, Bollinger (pour ses cuvées millésimées) et Vilmart, utilisent encore des foudres de chêne.



Quelques producteurs téméraires, comme Chez Jacques Selosse, laissent fermenter certaines cuvées exclusivement dans des foudres de chêne neufs.
Le vin ressemble alors beaucoup à un quelconque vin blanc tranquille. La méthode champenoise et l’art de l’assemblage feront la différence.

Méthode champenoise et assemblage - liqueur de tirage

La méthode champenoise permet au vin de pétiller grâce à une seconde fermentation en bouteille.

Cette méthode est maintenant utilisée dans le monde entier pour les vins mousseux de qualité supérieure. C’est seulement la science de l’assembleur qui fera du champagne un vin d’exception. L’assemblage exige un goût sûr, une mémoire infaillible et une grande expérience. L’assembleur doit avoir “en papilles” tous les crus de champagne et savoir en marier les arômes afin de rester fidèle à la ligne des assemblages de la maison. Selon les années, l’assembleur mariera un plus ou moins grand nombre de vins de l’année avec une petite quantité de vins de réserve.
L’assemblage terminé, on ajoute une quantité soigneusement calculée de liqueur de tirage : vin et mélange de sucre, de vin vieux et de levure.


Le vin est alors définitivement prêt pour la seconde fermentation. Les sédiments qui se forment, principalement de la levure moite, ajoutent encore à la complexité du bouquet et de l’arôme. À ce stade, la durée du vieillissement est un facteur déterminant de qualité. Avant leur commercialisation, les champagnes non millésimés doivent vieillir pendant un minium d’ 1 an en bouteille, et les millésimés 3 ans. La plupart des bonnes maisons les laissent vieillir de 3 à 5 ans.

Remuage - Vieillissement sur pointe

Le processus du remuage a pour but d’éliminer les sédiments de levure.
Les bouteilles sont disposées dans des pupitres ou les remueurs les tournent chaque jour et leur donnent une nouvelle inclinaison, permettant ainsi au sédiment de se déposer sur le bouchon ou sur la capsule. Le remuage manuel traditionnel mobilisant quotidiennement une main- d’œuvre qualifiée, les remueurs ont été souvent remplacés par des gyropalettes, machines qui effectuent le travail automatiquement et plus rapidement.


Certaines maisons respectueuses de la qualité, et non des moindres, comme par exemple, Charles-Heidsieck, Laurent-Perrier et Bollinger, continuent toutefois à lui préférer le remuage manuel. Les bouteilles sont ensuite retirées des pupitres ou des gyropalettes pour vieillir sur pointe en vue de l’opération suivante, le dégorgement.

Dégorgement

Celui-ci, consiste simplement à enlever le bouchon ou la capsule, puis à éliminer le sédiment.

La bouteille mise sur pointe passe sur un tapis roulant, le gou­lot de la bouteille est congelé, le sédiment se solidifiant alors sous la forme d’un minuscule “sorbet”.

La bouteille est ensuite retournée par un dégorgeur qui enlève le bouchon ou la capsule, et la pression libérée de la bouteille expulse le petit bloc de glace, laissant dans la bouteille un vin limpide et brillant…

La technique dite du dégorgement à la glace a bien souvent remplacé l’ancienne méthode de dégorgement à la volée, qui n’est plus pratiquée que dans des maisons de gran­de tradition, comme Salon. Il faut admirer l’habileté du dégorgeur comme chez Mumm et Rolland Fliniaux, qui doit retourner la bouteille dans la fraction de seconde qui suit le débouchage, afin de ne laisser échapper que le seul sédiment.


Une certaine quantité de vin s’échappe lors du dégorgement, et l’on compense alors cette perte, par une quantité de liqueur de dosage : mélange de sucre de canne et de champagne tranquille. La teneur en sucre de la liqueur est déterminante pour le type du vin et sa douceur relative.

Détermination du type de champagne - liqueur de dosage

Le % de liqueur de dosage ajoutée joue un rôle déterminant dans les différents types de champagne.

Extra brut - Brut intégral - Brut zéro : dans ces rares cas, l’on n’ajoute pas de liqueur. Le vin perdu est remplacé par une quantité équivalente de vin de la même cuvée. On obtient ainsi un champagne ultra-brut. Laurent-Perrier et Jacques-Selosse en sont les meilleurs exemples.

Brut : l’addition 1 % de liqueur donne un champagne sec et classique. Les meilleures cuvées sont toujours réservées pour le brut.

Extra-sec : avec de 1 à 3 % de liqueur, ces champagnes sont secs à demi-secs.

Demi-sec : avec de 3 à 5 % de liqueur, ces champagnes sont demi-doux.

Doux : enfin 8 à 15 % de liqueur, transforment le vin en un champagne résolument doux, idéal pour les desserts…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanfan62
Initié(e)


Nombre de messages : 8
Localisation : outreau
Date d'inscription : 19/02/2005

MessageSujet: Re: alcool   Lun 7 Mar à 22:13

pour le champagne c un chef de pediatrie qui m'avait dit çà il y a 8 ans
j'en bois pour des fêtes masi pas trop souvent
mais ma liste n'est pas du tout à jour et je dois certainement manger des aliments interdits!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chouchou1108
Sans conservateur
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : BOULOGNE BILLANCOURT
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: alcool   Ven 11 Mar à 21:20

fanfan62 a écrit:
pour le champagne c un chef de pediatrie qui m'avait dit çà il y a 8 ans
j'en bois pour des fêtes masi pas trop souvent
mais ma liste n'est pas du tout à jour et je dois certainement manger des aliments interdits!!!

En fait ce qui m'étonne c'est que tu ne sois pas sujette à d'énormes vomissements après en avoir ingéré. Là, oui, je l'admets, tu me sidères !!!
Pour ma part, une simple goutte et je serais malade comme un chien.
Mais tu es au courant des risques pour ton organisme (enfin pour ton foie plus exactement) sur le fait de multiplier les prises de fructose pour nous ? Ton foie risque de grossir. Ton médecin ne t'en a pas parlé ? il lui arrive de palper ton foie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanfan62
Initié(e)


Nombre de messages : 8
Localisation : outreau
Date d'inscription : 19/02/2005

MessageSujet: Re: alcool   Sam 12 Mar à 20:08

Jamais eu de vomissements suite à çà
mon médecin ne me palpae jamis le foie
en plus j'ai vu tellemnt de médecins qd j'étzais petite que moins je les vois et mieux je me porte
je ne me sens pas malde, juste différente alors je vis au jour le jour et le jour où je me sentirai mal j'irai voir quelqu'un
pour l'instant pas de pb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bigoud
Sans sucre
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: alcool   Mer 30 Mar à 2:31

Le problème n'est pas tant les vomissements que l'augmentation progressive de la taille du foie et la dégradation des cellules hépatiques. Cela tu ne le sens pas.

Concernant l'alcool, la diététicienne du Kremlin Bicêtre qui nous suit nous a indiqué en autorisé : Les rhum Bacardi et Trois Rivières, vodka Eristoff, whisky Grant's, Bosford et la tequila Carmino Real.

Je posterai rapidement ma liste d'aliments sans fructose qui date de 2001 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.linux-breizh.fr
alarik
Sans sucre
avatar

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: alcool   Lun 18 Avr à 7:00

J'ai tenté un rhum 3 rivières blanc et j'ai trouvé ça absolument infecte.
Donc si quelqu'un a quelquechose de plus buvable dans la liste je veux bien qu'il me conseille parce que ma première expérience de l'alcool est pas probante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
Sans conservateur
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 48
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: alcool   Mar 18 Oct à 23:05

Oui nous avons un avantage sur les autres on est malade à cause du sucre avant d'avoir ingéré trop d'alcool pale

Plus sérieusement, c'est vrai qu'il y a peu d'alcool que l'on puisse consommer en quantité.
Je m'autorise à l'occasion un bière blonde ou un verre de vin blanc sec. (Bourgogne aligoté ou dans le genre) mais je ne sais pas ce qu'en pense mon foie

Quand on a notre âge on peut toujours dire que ne pas boire c'est mieux mais bon ... on a aussi été jeune.

En quantité dans le temps ou juste pour un petit apéro maintenant je prends de la vodka nature. Le mieux c'est quand elle est au frais ce qui est souvent le cas avec la Zubrovka (l'herbe de bison Razz )
Je garantie pas qu'il n'y ait pas de sucre mais vu le ° d'alcool pour le coup on est plus en état de boire avant de d'être malade à cause du sucre (ce qui n'empêche pas les lendemain de cuite difficile mais c'est une autre histoire)
Pour le champagne c'est clairement sucré mais perso une coupe de brut je supporte ça permet de trinquer avec tous le monde mais jamais de demi sec ou pire du mousseux ou de la clairette de die... la c'est malade assuré.

Enfin le lait moi aussi j'en consomme plein sous toutes ses formes et il faut savoir que c'est le meilleur remède en cas d'ingestion de sucre. Je ne me rappelle plus exactement comment mais certain composant du lait permettent de dégrader les toxines produites.

A j'oubliai le Perrier Citron ça donne un peu de goût et c'est peu sucré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nadine
Sans sucre
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 30/05/2005

MessageSujet: Re: alcool   Sam 5 Nov à 2:11

Les amis apprécient : ils savent que dans tous les cas on pourra prendre le volant et qu'ils peuvent profiter de la soirée.
Et pour les notes de frais au boulot, le chef apprécie : c'est pas trop cher Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan
Adepte
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 27
Localisation : Dreux
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: alcool   Mar 25 Avr à 0:04

Slt a tous

je me demandé pourquoi on na le droit qu'a certaines marques pour alcool je pense que quelle soit la marque par exemple le wisky c du wisky merci de votre reponse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bpm
Nouveau


Nombre de messages : 1
Localisation : brest
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: alcool   Mer 10 Mai à 11:46

salut à tous
concernant la consommation d'alcool il apparait que je suis moins sensible que vous sembliez l'etre. En effet il m'arrie fréquemment lors de soirées ou autres de boire différents types d'alcool en étant rarement malade ou nauséeux. A l'adolescence, comme beucoup des jeunes, c'est par curiosité que j'ai essayé de boire sachant que l'alcool était sucré et qu'il m'était donc interdit.L'effet qu'a produit l'alcool sur moi n'a en rien créer la sensation de nausée ou de malaise que je peux ressentir lorsque je consomme un aliment sucré. Je ne me suis donc jamais interdit d'en consommer. De façon plus large, je pense qu'il existe chez les fructosémiques des seuils de tolérence plus ou moins élevés au sucre. Ceci n'est qu'une hypothèse biensur mais c'est ce que j'ai pu constater tout au long de ma vie en observant les façons différentes que moi et ma soeur ( également fructosémique) avions de réagir au sucre. Il semble en effet que je sois beaucoup moins "intolérent" au sucre qu'elle ne l'est. Elle semble effet écoeuré par beaucoup d'aliment rien qu'en les sentant et s'impose de fait un régime très strict. De mon coté je ne resent pas de dégout pour les aliments sucrés et j'ai d'alleurs gouté à tout; juste pour savoir ce que je ratais. Je m'autorise de nombr,eux écarts (alcool, charcuterie, ...) et cela ne semble pas avoir de répercussion sur ma santé.

A plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pookie
Sans sucre
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: alcool   Ven 26 Mai à 14:48

je suis a peu près comme toi bpm, si je mange quelque chose contenant du sucre, je suis rarement malade après! Mais fais attention! J'ai constitué un dossier sur la maladie pendant un an et j'ai découvert des aspects que je ne connaissai pas! Effectivement il y a des taux de tolérance différent chez chacun, certains sont très rapidement malade et d autre ne ressente rien!Mais pour ces dernier, comme toi et moi, il y a un autre risque tout autant grave! Tout ce que tu consomme en sucre maintenant, ton foie n arrive pas a le scinder et va le stocker sous forme de poison!et avec les années (20-30 ans, voir peut etre moins) ton foie va etre malade et tu peux avoir une scirose!ce qui est très dangereux! Alors essaie de ne plus faire d'écart à ton régime, sinon tu va le payer cher dans quelques années....C'est juste un conseil.. Exclamation Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
estelle
Sans conservateur


Nombre de messages : 28
Localisation : ancenis France
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: alcool   Ven 2 Juin à 23:27

Mon seul plaisir au niveau de l'alcool, c'est le vin rouge. J'en bois très peu car si je bois plus d'un verre, j'ai la tête qui tourne. Je pense que c'est du à un manque d'expérience!
Je trouve que cela ne me gène pas lorque je bois du vin rouge.
J'ai déjà pris un peu de rhum, mais je n'en rafole pas. Donc un bon verre de vin rouge accompagné de viande ou de fromage c'est mon petit plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan
Adepte
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 27
Localisation : Dreux
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: alcool   Lun 5 Juin à 22:15

slt je voudrais savoir si vs ariver a boire de l'alcool moi je eu une experience de lalcool mé voila g esseillé du rhum é du wisky mé g po tro aimé si vous pouré me dir se ke je pouré aimé merci de votre rep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nadine
Sans sucre
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 30/05/2005

MessageSujet: Re: alcool   Lun 5 Juin à 23:59

Mais le vin rouge est plein de fuctose, me semble-t-il Shocked

En tout cas, j'avais tenté d'en boire un tout petit peu, et j'avais mangé une fois de la viande avec une sauce à base de vin rouge : les premiers symptômes de la nausée se sont manifestés à chaque fois.
J'ai arrêté là mes expériences Sad

estelle a écrit:
Mon seul plaisir au niveau de l'alcool, c'est le vin rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: alcool   

Revenir en haut Aller en bas
 
alcool
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» MES DEUX ALLERGIES: L'ALCOOL ET DIEU
» L'alcool dans tout ça! Hips!!!
» Alcool / intestins, autres
» je m'appelle alcool
» Alcool et phobie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de www.fructosemie.new.fr :: Intolérance au Fructose :: L'alimentation-
Sauter vers: